Frach

Frach. Qu’est-ce que ça veut dire ? Il s’agit tout simplement de la contraction des mots « français » et « acheter ». Vous saisissez ? Lancé le 5 novembre dernier, ce nouveau site e-commerce consacré au Made in France n’a pas fini de faire parler de lui.

Qui ne s’est jamais senti coupable lorsque, à l’approche de Noël, les colis – contenant parfois de minuscules babioles – arrivent par dizaine de l’étranger. Chez la famille Prudik, c’est une petite guirlande venue de Chine qui a déclenché une idée… Et si on pouvait faire ses achats sur un site comme Amazon en étant assuré de n’acheter que des produits fabriqués en France ? Il n’en fallut pas plus à Jan pour démarrer un nouveau projet, épaulé par son épouse Eve. A 36 ans, ce chef d’entreprise du sud de la France s’est lancé un défi avec la création de Frach : devenir la première marketplace généraliste Made in France. Le principe d’une marketplace est simple : plusieurs vendeurs sont rassemblés sur un même site de commerce en ligne. Le consommateur a ainsi accès à un nombre important de produits et le professionnel bénéficie d’un potentiel de clients conséquent moyennant une commission. Le filon a été plus qu’exploité ces dernières années. Amazon, Cdiscount, Rue Du Commerce, Rakuten en sont les stars. Même Facebook, la FNAC, Darty et dernièrement Intermarché s’y sont mis. Le problème quand on fait ses courses sur ces sites, c’est qu’on pioche dans un catalogue mondial. Les prix sont parfois attractifs certes, mais au détriment de l’éthique et de l’écologie.
L’idée de Frach est d’inverser la tendance.

Un catalogue fiable et bien rempli

Chez Frach, on ne recense que des produits franco-français. On fait confiance aux labels « Origine France Garantie » et « France Terre Textile », et l’on demande à tous les vendeurs de remplir une « demande d’information sur le Made in France » auprès des douanes pour s’assurer de l’origine des produits. Ainsi, fini les colis qui font le tour de la planète avant d’atteindre votre boîte aux lettres. 70 vendeurs font déjà confiance au site marchand. Après seulement un mois d’existence, Frach comptabilise une centaine de marques et quelques 1500 produits. Les catégories les plus représentées sont les cosmétiques, les arts de la table, la mode et les bijoux. La plateforme se veut généraliste et c’est comme ça qu’elle compte se démarquer de ses concurrents, pour l’instant peu nombreux sur le marché. La plupart des sites e-commerce dédiés au Made in France sont en effet des places de marché spécialisées, notamment en produits alimentaires. En naviguant sur Frach, on trouve de tout : des articles de puériculture, des produits alimentaires, des jouets, de l’électroménager, de la déco, du linge, du luminaire…

Frach

Lancé en pleine période de confinement, Frach veut redonner du sens à la consommation. Acheter de manière responsable, durable, en favorisant l’économie locale. Aujourd’hui c’est une équipe de six personnes qui travaille pour le site et déjà de nouveaux projets germent dans la tête de Jan Prudik. Pourquoi ne pas élargir l’offre à des services comme la proposition de voyages à l’intérieur de la France, créer des pop-up stores pour des évènements particuliers et même proposer des cadeaux Made in France à Miss France qui se voit chaque année offrir des tonnes de produits venus des quatre coins du monde. Voilà une façon inventive de mettre en avant le savoir-faire et la qualité des produits français !

ALLER SUR FRACH.FR