slip français

Le Slip Français est la preuve qu’il est possible de réussir lorsqu’on s’obstine à vouloir créer des produits fabriqués en France.

Après 9 ans d’existence, la société française dépasse aujourd’hui les 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie indirectement plus de 300 personnes sur tout le territoire national. Véritable star des médias, la marque a su s’imposer rapidement comme un emblème et une locomotive du concept « Made in France ». Retour sur un succès fran…çais.

Tout commence en 2011 lorsque Guillaume Gibault prend au mot ses camarades qui lui lancent un défi sans vraiment y croire : vendre des slips. Fraîchement diplômé d’HEC, Guillaume démarre l’aventure avec 600 slips confectionnés dans un atelier drômois. Le stock s’écoule rapidement et le jeune entrepreneur décide d’aller plus loin. La marque se positionne immédiatement et axe sa communication sur la responsabilisation du client. Il faut dire que le timing est parfait. Arnaud Montebourg, alors Ministre du redressement productif, vient de lancer sa célèbre campagne autour du Made in France, largement relayée dans les médias. Une prise de conscience s’installe chez les consommateurs et profite largement au Slip Français. La marque affirme vouloir créer des vêtements « pensés pour l’intime, en pensant au collectif ».

Une fabrique dans chaque région

Relocaliser la production, créer des emplois en France, valoriser un savoir-faire, fournir des produits de qualité ; telles sont les ambitions du Slip Français. La France a perdu 90% de ses emplois dans le textile en trois décennies, qu’à cela ne tienne, il est possible d’inverser la tendance en favorisant une économie circulaire vertueuse pour l’ensemble du pays plutôt qu’une logique de production concentrée sur les profits d’une seule entreprise, au détriment des ressources matérielles, humaines et naturelles.
En 2021, le Slip Français ne possède toujours pas d’usine, mais travaille avec une trentaine d’ateliers en France.
Un véritable maillage territorial avec des façonniers ou fabricants de matière première situés à Saint-André-Lez-Lille dans le Nord, à Quimper en Bretagne, à Troyes dans l’Aube, à Bourg-en-Bresse dans l’Ain, aux Cars en Haute-Vienne, à Roanne et St-Etienne dans la Loire, à Castres dans le Tarn ou encore à Sumène dans le Gard.
Où que vous habitiez en France, le Slip Français vous garantit de trouver l’un de ses fabricants à moins de 250 km de chez vous ! Un slogan fièrement affiché sur le site web de la marque qui soigne particulièrement sa communication.

Chez le Slip Français, le ton est décalé, décontracté. On use des jeux de mots, on préfère parler de « bon-à-porter » plutôt que de prêt-à-porter, on trouve des noms de produits amusants (le Terrible ou le Marius pour les sous-vêtements masculins et la Chouchou ou la Frégate pour les vêtements féminins). L’objectif de la marque était de rendre élégant un produit qui ne l’était pas. Pari réussi ! Outre ce ton décalé, la marque sait cultiver le buzz. Du détournement des slogans de campagne présidentielle à la création d’un slip parfumé (Le slip qui sent bon !) en passant par une gestion des réseaux sociaux irréprochable, tout est étudié pour séduire le consommateur tout en préservant une certaine éthique. Cela va jusqu’au choix des modèles portant les vêtements sur le site de la marque. Les corps sont parfois imparfaits, le Slip Français s’éloigne des canons de beauté habituels des catalogues de sous-vêtements et permet aux clients de s’identifier plus facilement. Un tel succès se construit sur plusieurs étages et la marque sait appuyer sur les bons leviers.

slip français

À LIRE AUSSI

Retrouver notre article sur Little Woude

Retrouver notre article sur Les marques de vetements Made in France

Un engagement toujours plus fort

Le Slip Français a su convaincre les consommateurs de consommer français et poursuit son engagement fort dans ce sens. Les sous-traitants sont pour la plupart classés Entreprise du Patrimoine Vivant ou Origine France Garantie. Quasiment tout est fabriqué en France, même les emballages. Si certaines matières premières ne viennent pas de chez nous (les élastiques sont importés d’Italie et le coton provient principalement d’Egypte et des Etats-Unis car peu produit en France), l’entreprise tend à s’améliorer en utilisant de plus en plus d’autres matériaux comme le lin ou la laine mérinos entièrement produite en Provence. Guillaume Gibault a également initié en association avec la marque de jeans français 1083 le projet Moncoton qui tend à produire du fil recyclé fabriqué en France à partir de vieux habits. Au fil du temps, la part des produits éco-responsables est de plus en plus importante dans le catalogue du Slip Français qui s’est largement étoffé depuis sa création.

Une offre diversifiée

Le Slip Français n’a bientôt plus de slip que le nom. Sur le site de la marque, on trouve tout type de sous-vêtements et de vêtements. Depuis 2017, la marque propose également une gamme féminine. Aujourd’hui, on peut aussi acheter des pyjamas, des maillots de bain, des pantalons, des pulls, des polos, des chaussons, des espadrilles et même des masques. Oui oui des masques en tissus estampillés Slip Français ! En pleine crise sanitaire, le fondateur a contribué à la création du groupement Savoir-Faire Ensemble pour participer à l’effort collectif autour de la fabrication de masques et autres blouses utiles au personnel soignant et à la population.
Cette diversification contribue évidemment au succès de la marque dont l’ascension est sans doute loin d’être terminée puisqu’on sait déjà qu’elle prévoit d’exporter ses produits en Europe et même en Asie. On perd un peu l’aspect écologique, mais la marque se rattrape à travers ses multiples engagements.

Après avoir démarré en vendant ses produits uniquement sur le web, le Slip Français possède aujourd’hui une vingtaine de boutiques physiques et est distribué dans plus de 200 points de vente répartis sur tout le territoire.
En 2020, la société est classée Entreprise à Mission. Une distinction du Ministère de l’Economie qui inclut la notion d’intérêt social dans les statuts d’une entreprise. Voilà qui réaffirme la volonté du Slip Français de ne pas se concentrer exclusivement sur ses profits et le souhait de la marque de continuer à mettre le paquet dans ses multiples engagements pour l’économie française et l’écologie.

Pour aller plus loin